Questions fréquentes

homeopathie

Oui. La réservation des rendez-vous doit se faire à l’avance. Ceux-ci seront assignés en accord avec la disponibilité. Toute annulation ou modification doit être signalée minimalement 24 heures à l’avance.

La première consultation et les suivantes peuvent durer entre 45 minutes et une heure. La durée dépend de l'état de santé et de l'évolution du patient.

Au moyen de l'homéopathie, on peut traiter tout type de maladies, ancienne ou récente (problèmes digestifs, circulatoires, respiratoires, urinaires, musculaires, articulatoires, gynécologiques, nerveux, mentaux, contagieux, de la peau, etc.)

Comme homéopathe, nous traitons des patients de tous les âges : enfants, adultes et personnes âgées. Les enfants sont ceux qui peuvent obtenir les plus grands bénéfices avec les traitements homéopathiques puisque leur efficacité est plus rapide dû au fait que les enfants ont une plus grande énergie vitale ; ils sont moins intoxiqués avec des drogues ou des médicaments conventionnels et leur maladie sont moins chroniques.

Oui. Les femmes, pendant la grossesse et l’allaitement, peuvent être traitées avec des remèdes homéopathiques sans aucun risque pour leur santé ni celle de leur futur bébé.

Non. Dans les cas aigus ou récents, l'amélioration et le traitement du patient peuvent progressivement apparaître dès les premières heures ou jours.

Dans les cas anciens ou chroniques, la rapidité de l'effet du médicament homéopathique dépend de l'état général du patient de l’ancienneté de la maladie, de facteurs héréditaires, familiaux, environnementaux, de travail, de la capacité de guérison et de l'âge du patient. Habituellement, pour les maladies chroniques, les patients qui consultent un homéopathe sont déjà traités depuis des années par la médecine traditionnelle (allopathique) sans que leur problème de santé ait pu être résolu. Quand ces patients se tournent vers l'homéopathie, une amélioration est progressivement observée et dans la majorité des cas une guérison.

Le traitement homéopathique est plus efficace et rapide s'il n'a pas d'interférence avec les drogues conventionnelles, y compris les plantes médicinales. Il peut aussi exister des incompatibilités entre les mêmes remèdes homéopathiques. Seulement un homéopathe diplômé peut savoir quels remèdes homéopathiques sont incompatibles entre eux, lequel peut neutraliser l'action d'un autre, quels remèdes peuvent se compléter entre eux et lesquels peuvent être prescrits après un autre. Toutefois, si le patient est traité avec des médicaments de la médecine traditionnelle, les médicaments homéopathiques peuvent compléter le traitement sans que le patient doive abandonner le traitement médical.

Non. Pendant le processus de préparation des remèdes homéopathiques, avec chaque dilution et dynamisation, la quantité de matière est considérablement réduite, augmentant son énergie et sa capacité curative et stimulant la force vitale de celui de la personne malade. Les remèdes homéopathiques sont fournis dans des quantités très petites (infinitésimales) et ils sont exempts de toute toxicité. Ils sont sûrs et ne produisent aucun effet secondaire indésirable.

Après la consultation, l’homéopathe fournit lui-même les remèdes homéopathiques dans le cabinet.

La formation des homéopathes est différente dans tous les pays. Dans certains pays, cela requiert 6 ans d'études, incluant les matières de base de la médecine, plus les matières de l’homéopathie (philosophie, doctrine, sémiologie, clinique, matière médicale, thérapeutique, pratique et répertoriassion homéopathique). Une fois terminée la formation en médecine homéopathique, on peut accéder au titre de Docteur en Médecine Homéopathique, c’est le cas des homéopathes diplômés par l’Institut Homéopathique de Colombie, (1837 - 1990), d'Angleterre, de Russie, etc. ; d’Homéopathe médical chirurgien au Mexique ; de Médecin homéopathe, Thérapeute en homéopathie ou Homéopathe dans certains pays.

Il existe aussi une spécialisation en homéopathie de deux ou trois ans adressée aux médecins (allopathes) qui possèdent déjà un titre et qui souhaitent exercer la médecine par le système homéopathique en accédant au titre d’homéopathe.

Au Canada, l’homéopathie est pratiquée depuis 1863 et il existe une réglementation dans certaines provinces comme l’Ontario (Ordre professionnel des Homéopathes de l’Ontario). Dans d’autres provinces, comme le Québec, les homéopathes sont encadrés par une association professionnelle avec un code de déontologie (Syndicat professionnel des Homéopathes du Québec)

Avantages de l'homeopathie

Questions fréquentes

Comment se passe une consultation?

Publication